Assurance credit : les banques ne laissent pas partir les clients

Depuis septembre dernier les emprunteurs immobiliers ne sont plus obligés de passer par leur banque pour souscrire un contrat d’assurance credit dans le cadre de la loi Lagarde. Cependant, les établissements bancaires ne semblent pas être d’accord pour s’ouvrir à la concurrence.

Assurance credit : les banques se montrent persuasives 

L’ouverture à la concurrence de l’assurance credit est un véritable manque à gagner pour les banques. Ces dernières ont donc du mal à laisser partir leurs clients et se montrent persuasives pour conserver les contrats d’assurance credit.
Les conseillers bancaires useront de toutes leurs cartes afin de convaincre les clients de souscrire l’assurance credit au sein de leurs établissements en jouant d’abord la carte de la confiance. Ils pourront également tenter de dissuader l’emprunteur en évoquant d’éventuels frais supplémentaires et la lourdeur de l’opération.
Enfin, le client a le droit de faire jouer la concurrence pour une assurance credit équivalente à celle proposée par la banque, cette dernière tentera de vous prouver que le contrat concurrent que vous avez choisi n’est pas similaire.

Assurance credit : banques ou assurances ?

Si l’ouverture du marché aux assurances peut être intéressante pour faire jouer la concurrence, il faut malgré tout rester vigilant.
Dans certains cas, il peut être plus avantageux de conserver l’assurance credit proposée par la banque. C’est le cas par exemple des personnes âgées de plus de 40 ans, dont les frais d’assurance restent moins importants que chez les compagnies d’assurance.
En revanche, les jeunes ont intérêt à faire jouer la concurrence qui leur permettrait de gagner 30 à 50% sur les tarifs bancaires.
Comparer les contrats d’assurance credit ne vous coûtera rien sur Assurland.com, alors hésitez plus à faire jouer la concurrence !

Assurance de prêt immobiler

pub

© 2020 AssurCity.