Assurance vie : Scor perd 80 millions au premier trimestre

Réassureur mondial, Scor a vu ses résultats financiers lourdement impactés par les différentes catastrophes naturelles qui ont émaillé l’actualité. Sur fond de renouvellement du conseil d’administration, son PDG, Denis Kessler, reconduit dans ses fonctions, se veut toutefois confiant grâce notamment à l’assurance vie.

Le poids des catastrophes

À l’instar d’autres acteurs de l’assurance, Scor dévoile des résultats à la baisse pour les trois premiers mois de l’année avec une perte nette de 80 millions d’euros contre un bénéficie de 36 millions l’an dernier à même époque.

Pourquoi ? La faute aux multiples catastrophes naturelles de grande ampleur au Japon, en Nouvelle-Zélande ou encore Australie.

D’après Denis Kessler, PDG de Scor, ces différentes catastrophes ont été l’occasion de « démontrer grandeur nature la capacité du groupe à absorber des événements exceptionnels ». Ainsi, si l’année ne nous réserve pas d’autres catastrophes, le réassureur anticipe un ratio combiné à fin 2011 dans une fourchette de 105 à 115 %.

L’assurance vie fait mieux

Et du côté de l’assurance vie ? Scor parvient à améliorer sa marge opérationnelle qui, sur les trois premiers mois de 2011, atteint 7,6 % contre 6,3 % au premier trimestre de l’année dernière.

Un pourcentage tout à fait appréciable qui s’explique par l’augmentation de 22 % des affaires nouvelles enregistrées par sa division, Scor Global Life. Voilà qui permet de sauver les apparences et d’espérer des lendemains qui chantent.
Pour trouver la meilleure assurance vie du marché, le moyen le plus simple et efficace consiste à utiliser le comparateur d’assurance vie Assurland.com !

Assurance vie

© 2017 AssurCity.