Assurance habitation : pensez à la location saisonnière

Malgré ce temps qui n’a rien d’estival, les Français vont quand même partir en vacances ! Il y a un multiple choix d’hébergement : camping pour les plus aventuriers, hôtel pour les paresseux ou encore la location saisonnière pour ceux qui veulent se sentir « comme à la maison » ! Mais attention aux pièges liés à cette dernière solution !

Assurance maison : les avantages de la location saisonnière

On entend par « location saisonnière » la location d’un logement (maison ou appartement) dans un court temps déterminé (d’une journée à un mois).

Cette solution a de multiples avantages : vous gardez toute votre liberté en conservant tout le confort d’une habitation. En effet l’hôtel vous contraint à des horaires (passage des femmes de chambre) et le camping peut manquer du confort d’un logement en dur ! La location saisonnière, c’est un peu comme à la maison !

Assurance logement : pensez-y !

Plusieurs points sont importants à respecter dans le cadre d’une location saisonnière, et ce pour vous protéger, aussi bien en tant que propriétaire qu’en tant que locataire.
  1. Rédigez un contrat
Le contrat écrit c’est une pièce primordiale de la location saisonnière : il permet d’éviter tout doute en cas de litige.
Faites-y apparaître les coordonnées du propriétaire, la description et l’adresse du logement ainsi que les biens qui se trouvent à l’intérieur. N’oubliez pas d’y indique le tarif de location et les modes de paiement.
  2. Modalités de règlements
Sachez ce que représente le prix de la location. Comprend-il les charges comme l’électricité, le chauffage, l’eau ou non ?
Le propriétaire va probablement vous demander une avance, en guise de garantie de location. Il n’y a  pas de règle légale pour définir le montant de l’avance, c’est au bon vouloir du propriétaire. Le plus souvent il ne vous demandera pas plus de 30% du coût total de la location à verser quelques jours avant l’arrivée dans le logement ou le premier jour.
  3. L’assurance habitation
En louant un logement, vous êtes censé vous assurer pour les éventuels dommages que vous ou des tiers pourraient causer au logement occupé. 
Il existe trois solutions d’assurance :
 • Soit le propriétaire est déjà assuré et son contrat inclut une clause de renonciation de recours, ce dernier ne pourra pas se retourner contre vous en cas de dommage.
 • Votre propre assurance logement vous couvre via une clause de villégiature.
 • Si vous êtes propriétaire et non assuré, vous avez la possibilité de prendre une assurance maison ou appartement temporaire le temps de votre location saisonnière.
Voilà, vous êtes prêt pour les vacances !

Assurance habitation

© 2017 AssurCity.