Le secteur de l’assurance se développe au Maghreb

Tous les regards se tournent vers les pays du Maghreb pour voir se développer le secteur des assurances. Selon l’analyse du site économique econostrum.info, le Maroc, l’Algérie et la Tunisie marquent de fortes disparités concernant ce secteur, ce qui n’empêche pas l’éventualité d’un prochain développement.

De grosses disparités entre les pays

Les pays du Magrheb ont la possibilité de se développer dans le secteur de l’assurance. Oui mais, car il y a un « mais », les trois nations observent de véritables contrastes.
Avec un chiffre d’affaire évalué à 3,4 milliards d’euros en 2010 pour les assurances, les pays du Maghreb n’apportent pas tous le même poids dans la balance.
Le Maroc en tête pèse à lui tout seul 1,9 milliard d’euros, plus de la moitié donc, suivi de l’Algérie (900 millions) et la Tunisie avec seulement 576 millions d’euros de CA dans les assurances.

Perspectives d’avenir pour l’assurance au Maghreb

Malgré les récents événements qui se sont déroulés dans les trois pays, l’assurance tend malgré tout à se développer. L’agence de notation Standard et Poor’s note même les efforts réalisés ces dernières années par le secteur de l’assurance dans les marchés maghrébins, ce qui a contribué à « favoriser une croissance potentiellement forte du secteur ».
Pourtant, l’agence rappelle les efforts que le Maghreb devra encore faire afin de s’affirmer et se crédibiliser dans le secteur. Au programme l’agence surveille d’un œil attentif la gestion des risques ainsi que l’adaptation régulière aux besoins du marché et la transparence des transactions. 
Bref, le Maghreb voit s’ouvrir les portes du secteur assurantiel devant lui. Et c’est sans compter sur la participation des acteurs français de l’assurance qui y voient de belles opportunités !



Étiquettes : , ,

© 2017 AssurCity.