Dépendance : les Français ne croient plus à la réforme !

La réforme de la dépendance jetée aux oubliettes ? Autrefois priorité de notre président Nicolas Sarkozy, elle a récemment été reportée pour cause de crise financière mondiale – lire à ce sujet l’article Assurance décès : la réforme de la dépendance reportée. Or, selon un récent sondage, les Français sont persuadés qu’elle a été enterrée et qu’elle ne verra pas le jour avant ni même après la présidentielle de 2012.

Les Français majoritairement sceptiques

50 %, c’est le pourcentage de Français convaincus que la réforme de la dépendance promise depuis l’élection de Nicolas Sarkozy en 2007 n’aura pas lieu, que ce soit avant ou après l’échéance électorale de 2012.

C’est le principal enseignement de l’enquête menée par Opinion Way pour l’Argus de l’assurance qui révèle aussi que seuls 12 % des Français croient encore qu’un texte sera présenté à l’Assemblée nationale avant la présidentielle.

Il faut dire aussi que la réforme de la perte d’autonomie n’apparaît plus cruciale aux yeux d’un grand nombre de Français. Ils sont ainsi 26 % à ne pas la considérer comme prioritaire. Et, Frédéric Albert, directeur associé chez Opinion Way, d’analyser : « La crise actuelle relègue loin dans les préoccupations des Français les enjeux d’une société post-moderne. Aujourd’hui les priorités sont très pragmatiques, elles s’appellent chômage, pouvoir d’achat, croissance économique et déficit public ».

Une réforme importante mais non prioritaire

Malgré tout, 60 % des personnes interrogées considèrent cette réforme de la dépendance comme importante.

Au point de souscrire une assurance décès ? Apparemment. Ainsi, 25 % des Français auraient déjà souscrit un contrat dépendance et, sur les 75 % non encore couverts, 18 % songeraient certainement ou probablement à faire de même dans les 12 mois qui viennent.

Des chiffres qui font écho aux prévisions de ceux qui avaient annoncé que le report de la réforme du financement de la dépendance des personnes âgées n’arrêterait pas le développement des garanties relatives à la perte d’autonomie.
Le conseil d’Assurland : vous êtes aidant ? Dans ce cas, n’hésitez pas à regarder à 10h45 chaque matin sur France 3 le programme court intitulé « La minute des aidants » et riche en conseils pratiques. Pour tout savoir sur le sujet, consultez Crédit Agricole : un programme court pour les aidants.



© 2017 AssurCity.