Vidéo : Qu’est-ce que le contrat d’assurance-vie multisupport ?

A la différence d’une assurance-vie monosupport, un contrat multisupport permet à un épargnant de se lancer dans une stratégie d’investissement mêlant sécurité et prise de risque.

Une stratégie qui peut offrir à l’assuré une rentabilité plus attractive, mais qui peut également le conduire à perdre une partie de son capital en fonction de la situation des marchés financiers.

Un contrat d’assurance-vie peut être monosupport ou multisupport.

Un contrat monosupport implique un investissement sur un seul type de placement, jugé sécuritaire : le fonds en euros.

A la différence, un contrat multisupport offre le choix entre différents types de fonds et permet d’allier la prise de risque à la sécurité. L’épargnant peut investir sur un fonds en euros mais également sur des fonds en unités de compte, investis sur différents actifs, comme des actions, des obligations, de l’immobilier….
Sur les supports en euros, comme sur les contrats monosupports euros, le capital est garanti par l’assureur : les versements produisent des intérêts qui s’ajoutent au capital. Sur ces supports, l’épargnant ne peut jamais perdre.
Les supports en unités de compte fonctionnent différemment. Ce sont des OPCVM, des organismes de placement collectif en valeurs mobilières.
Ces OPCVM se déclinent en 2 catégories, les Sicav, sociétés d’investissement à capital variable ou les FCP, fonds commun de placement.

Il est important de bien comprendre que les supports en unités de compte ne garantissent aucunement le capital de l’assuré : en effet, sur ces supports, le capital fluctue à la hausse ou la baisse, en fonction notamment de la situation des marchés financiers.

L’’épargnant qui veut s’engager dans une stratégie d’investissement dynamique pour recherche des rendements plus attractifs doit avoir un horizon de placement à long terme. Il doit aussi bien choisir le moment où il va investir sur les supports en unités de compte, en privilégiant les périodes où les cours sont peu élevés pour disposer d’un potentiel de gain sur la durée.

Les versements sur un contrat multisupport peuvent se faire selon 2 modalités : de façon programmée et régulière ou de façon ponctuelle ou libre. L’objectif étant, comme pour toute assurance-vie, de conserver le contrat plusieurs années pour que les différents frais soient amortis et que la fiscalité se révèle la plus avantageuse.

Les contrats multisupports prévoient généralement des garanties de prévoyance pour prémunir les bénéficiaires du risque de perte de capital en cas de décès du souscripteur. 3 garanties majeures sont proposées pour le cas où celui-ci viendrait à décéder dans un contexte de baisse des marchés boursiers et en ayant sur son contrat un capital inférieur aux sommes versées.

Ainsi la garantie plancher assure une récupération minimum du montant des sommes versées. La garantie cliquet assure la récupération de la plus haute valeur atteinte par le contrat, et la garantie majorée assure le versement au bénéficiaire d’un capital défini à l’avance, quelque soit la valorisation du capital au moment du décès.

Regardez directement la vidéo sur Youtube


News Assurances

© 2017 AssurCity.