Analyse du contrat Multisupport de l’Afer

Petit frère du compte Afer historique, le Multisupport Afer est désormais le contrat d’assurance-vie multisupport conçu, piloté et géré par l’Association Afer.

Avec 700.000 adhérents, l’Afer est la principale « vraie » association d’épargnants en France. Tous ses produits sont aujourd’hui portés par Aviva Vie qui est la compagnie d’assurance-vie historique partenaire de l’Afer.

Le Multisupport Afer peut être souscrit de nombreuses manières différentes :

-via un agent général Aviva Assurances,

-via un conseiller Epargne Actuelle ou de l’une des agences du réseau,

-via un courtier d’assurance-vie agréé par l’Afer…

 Le Multisupport Afer est un produit caractérisé depuis sa création par un ensemble de caractéristiques que l’on pourrait être tenté de qualifier de « génétiques », à savoir :

-Une gestion financière dynamique (et parfois aussi de « conviction ») du fonds en euros permettant de dégager une surperformance récurrente de 30 à 50 centimes par rapport au rendement moyen du marché.

-Une grande accessibilité du contrat pour tout type d’épargnant, le montant minimum à la souscription n’étant que de 100 euros. De même pour les versements libres.

-Une gamme volontairement limitée de 9 unités de compte, compréhensibles par l’épargnant en termes de politique de gestion financière et bénéficiant d’une bonne notation par Morningstar.

-Une politique de l’Association consistant à faire évoluer (à « moderniser ») le contrat dans le temps, ce qui permet aux assurés d’hier de bénéficier des évolutions et des nouveautés d’aujourd’hui sans devoir changer de contrat.

-Une politique d’unicité de taux servi aux adhérents sur le fonds en euros, l’Association refusant de rentrer dans la dynamique marketing actuelle des rendements à bonus.

 Récemment, l’Association a décidé la mise en place de deux nouvelles options financières d’arbitrage automatique au sein du Multisupport Afer, à savoir :

-la sécurisation des performances : écrêtage (au-delà d’un seuil de 5%, 10% ou 15%) des plus-values latentes sur une unité de compte éligible vers le fonds en euros,

-la dynamisation des intérêts : investissement (de 50% ou de 100%) des intérêts versés sur le fonds en euros dans une ou plusieurs unités de compte éligibles du contrat.

 Principaux atouts du Multisupport Afer

Surperformance historique du rendement du fonds en euros avec un rendement généralement supérieur de 0,30% à 0,50% par rapport à la moyenne du marché. En 2013, le fonds a ainsi servi un taux de 3,36% alors que la moyenne du marché est de 2,70%.

Frais annuels de gestion limités à 0,475% de l’épargne gérée, soit un niveau situé dans le bas de la fourchette des contrats du marché.

Gamme simple et efficace d’unités de compte avec désormais une politique opportuniste de l’Association consistant à ouvrir ponctuellement la souscription sur de nouveaux supports jugés intéressants pour les adhérents.

Evolutivité du produit dans le temps permettant à l’épargnant de s’inscrire dans un schéma d’investissement durable sur son contrat.

Tarif intéressant de la garantie plancher en cas de décès pour les personnes âgées de plus de 60 ans, à savoir 0,66 % des capitaux sous risque.

Principaux inconvénients du Multisupport Afer

-Concentration de toute la gamme d’unités de compte auprès de gérants internes au Groupe Aviva.

-Limitation des arbitrages gratuits à un seul par année civile, en sachant que les autres ne sont facturés qu’au maximum 50 €.

-Absence de provision pour participation aux excédents (PPE) pour le fonds en euros, bien que l’Association ait désormais fait voter par ses adhérents la possibilité d’en constituer une dans le temps.

 Pour en savoir plus sur l’analyse de Good Value for Money, cliquez ici


News Assurances

Étiquettes : , , ,

© 2017 AssurCity.