Les services de prévention santé, comment ça marche ?

En plus des actions menées par la Sécurité sociale, les assureurs s’engagent de plus en plus dans des programmes de prévention complets, comprenant le remboursement de certaines prestations, mais aussi des services ou des conseils pour adopter au plus tôt de bonnes habitudes.

D’un côté, la Sécurité sociale prend en charge tout ou partie de certains vaccins pour les enfants (rougeole, oreillons…) mais aussi pour les adultes (grippe saisonnière), certains dépistages (cancer du sein, dépistage néonatale…) ou de l’aide au sevrage tabagique.
De l’autre, les assureurs santé peuvent assumer différentes prestations, parfois en relai de campagne nationale, telles que :
– Le remboursement de substituts nicotiniques
– La consultation d’un diététicien
– Le creusement de sillons dentaires
– Le dépistage du cancer du colon
– Le remboursement de consultation de médecine douce (ostéopathie, homéopathie…)
– Etc…
Depuis la mise en place du dispositif « contrat responsable » en 2004, les assureurs peuvent prendre en charge au moins 2 actes de prévention.

Ainsi, en plus des remboursements des soins, les assurés d’une complémentaire santé bénéficient d’informations, de conseils pratiques sur différentes thématiques comme la nutrition, la pratique d’activités physiques et sportives, l’hygiène de vie, l’automédication… L’information est disponible sur différents supports comme des brochures, des jeux ou des animation en ligne, des sites internet dédiés, des application pour téléphone mobile ou des magazines santé, qui permettent de toucher différentes catégories de population (enfant, jeune parent, personne âgée…)
Ces multiples opérations de sensibilisation permettent d’adopter les bons gestes, ou de détecter plus tôt certaines maladies afin d’améliorer les chances de guérison.
Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, renseignez-vous dès maintenant sur les actions de prévention de votre contrat complémentaire santé.

© 2017 AssurCity.