Analyse du contrat CAP : le produit socle d’AGIPI en termes de prévoyance et/ou de couverture des frais de soins

Agipi

CAP « Convention d’Assurance et de Prévoyance » est le produit socle d’AGIPI en termes de prévoyance et/ou de couverture des frais de soins, que ce soit dans un cadre personnel / familial (pour un salarié) ou professionnel (pour un travailleur non salarié). Pour mémoire, AGIPI est l’une des principales associations d’épargnants. Créée en 1976, AGIPI est partenaire d’AXA France. Ses offres sont centrées autour des assurances de personnes (épargne, retraite, prévoyance, frais de soins) à destination des salariés, des professions indépendantes (TNS) et des retraités. AGIPI regroupe environ 580 000 adhérents. La gamme d’offres d’AGIPI est volontairement concentrée autour d’un nombre limité de produits « solides » en termes de garanties :

  • Cler: Epargne multisupport
  • Pair: Retraite Individuelle
  • Far: Retraite Madelin
  • Arc: Assurance de Prêt
  • Cap : Prévoyance et Santé

CAP Capital Décès propose les garanties suivantes :

  • Capital Décès(garantie socle de base) : Versement d’un capital au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) en cas de décès ou de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA).
  • Capital supplémentaire en cas de décès par accident(garantie optionnelle) : Triplement du capital versé en cas de décès consécutif à un accident.
  • Pension de conjoint (garantie optionnelle) : Versement d’une rente au conjoint en cas de décès de l’assuré.
  • Rente éducation pour les enfants(garantie optionnelle) : Versement d’une rente à chacun des enfants concernés jusqu’à leur 26ème anniversaire, sans condition de rattachement fiscal ni de poursuite d’études. Majoration de la rente aux 12ème et 18ème anniversaire des enfants et Revalorisation annuelle (participation aux bénéfices).

Dans sa tarification, CAP Capital Décès prend en compte trois critères :

  • l’âge de l’assuré, ce qui signifie que votre cotisation est revalorisée (soit tous les 5 ans, soit tous les ans) en fonction de votre âge,
  • la profession de l’assuré (existence de 7 groupes professionnels), car le risque de décès d’une personne dépend pour partie de la nature du travail réalisé,
  • le fait que l’assuré est fumeur ou non, le tabac étant une cause connue de surmortalité.

CAP Capital Décès permet de se couvrir pour des capitaux élevés :

  • jusqu’à 3 000 000 € en cas de décès, ce qui peut être utile notamment en cas d’utilisation du contrat pour couvrir un emprunt,
  • jusqu’à 60 000 € par an et par enfant en termes de rente éducation, ce qui fait 5 000 € par mois.

En cas de couverture pour un montant supérieur à 1 000 000 €, il y a « logiquement » une acceptation financière du dossier afin de bien apprécier l’ensemble des dimensions du dossier et pas uniquement sous l’angle médical.

En termes de sélection médicale, CAP Capital Décès prévoit :

  • un questionnaire de santé simplifié, quel que soit l’âge de souscription pour un capital garanti inférieur à 125 000 €,
  • un questionnaire plus complet (mais sans rapport médical) pour une souscription avant 50 ans et pour un capital garanti inférieur à 350 000 €.

Principaux atouts de CAP Capital Décès d’AGIPI

  • Tarif moyen inférieur aux pratiques de marché au regard du référentiel de Good Value for Money en prévoyance décès, que ce soit pour un non-fumeur ou un fumeur, avec ou sans triplement du capital en cas de décès accidentel. Relevé par Good Value for Money selon les situations d’un avantage tarifaire de – 4 à – 35 %.
  • Possibilité de se couvrir jusqu’à 1 000 000 € voire au-delà.
  • Existence d’un tarif « Non-fumeur » permettant une ristourne de 20 % sur le tarif de base.
  • Existence d’une « réduction de fidélité » permettant aux adhérents ayant 51 ans et plus et au moins 10 années d’ancienneté sur le Cap Capital Décès de bénéficier d’une réduction (cumulative) de 1 % des cotisations par année écoulée.
  • Richesse des options proposées au-delà de la simple couverture du décès.

Principaux inconvénients de CAP Capital Décès d’AGIPI

  • Absence d’indexation des garanties, ce qui signifie que l’assuré peut être conduit à passer des examens médicaux supplémentaire en cas de demande de renforcement de ses couvertures.
  • Arrêt de la couverture du décès au-delà des 75 ans de l’assuré, mais en sachant que de toutes les façons une couverture décès à cet âge coûte cher.
  • Arrêt des couvertures de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et d’invalidité au-delà des 60 ans de l’assuré.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/capital-dcs-lgn0000023

Lire la suite ici : Analyse du contrat CAP : le produit socle d’AGIPI en termes de prévoyance et/ou de couverture des frais de soins (source : news assurances – N°1 de l'aide aux assurés)

news assurances

© 2017 AssurCity.