Absentéisme au travail : 41% des salariés touchés

La santé au travail est en enjeu majeur. La nouvelle ministre de la Santé Agnès Buzyn va d’ailleurs devoir s’y pencher. Pour avoir un aperçu de la situation actuelle en termes d’absentéisme au travail, une enquête IFOP-Securex nous dévoile les principaux chiffres.

Les congés maladie impactent aussi le travail des autres salariés

Le bien-être des salariés est une donnée primordiale de performance en entreprise mais aussi pour le dynamisme de toute l’économie nationale. Lorsque l’on parle de santé en entreprise, les congés maladie ne sont jamais très loin. Pour mieux les comprendre et voir où les Français en sont, l’organisme Securex avec l’IFOP nous éclaire.

Les chiffres de l’absentéisme au travail sont plutôt parlants :

  • En 2016, 15% des actifs ont été en arrêt de travail 10 jours et plus et 41 % au moins un jour
  • 20% des absents estiment qu’ils auraient pu aller travailler
  • 13% des actifs sollicitent des arrêts maladie pour des raisons autres que leur santé
  • 64% des actifs estiment que leur travail a déjà été impacté par les absences de collègues
  • 66% de ces actifs ont le sentiment que les absences de collègues ont pu être préjudiciables aux performances de l’entreprise

Quelles raisons pour expliquer les arrêts de travail ?

Pour expliquer ces arrêts maladie qui nécessitent souvent d’être bien assuré, il y a plusieurs causes comme une convenance personnelle pour 19%, la surcharge de travail, l’absence de motivation, la lassitude ou un sentiment de reconnaissance insuffisant, un conflit avec un collaborateur ou un supérieur hiérarchique pour 13% ou encore le non-paiement des heures supplémentaires pour 21%.

Au sujet des arrêts ayant une autre raison que celle de la santé, les points mis en avant sont l’importance du facteur humain et relationnel au travail. Ce à quoi il serait préférable de mettre en place des solutions managériales préventives.



© 2017 AssurCity.