Ne tombez pas dans le piège de cette escroquerie

Une nouvelle arnaque vient de voir le jour aux Lilas en Seine-Saint-Denis, lit-on dans 60 Millions de Consommateurs. L’escroquerie a consisté pour des serruriers à fracturer eux-mêmes les portes d’entrée de certains habitants sans aucun vol afin que les victimes fassent appel à leurs services.

Serrurerie : une arnaque pas très subtile !

Alors que les propriétaires des logements visés étaient absents, une équipe de serruriers mal intentionnés auraient fracturé des portes d’entrée dans le but de faire payer leur service de dépannage ensuite.

Comment l’arnaque a-t-elle été démasquée ? Parce que les serruriers malintentionnés n’ont pas été ce qu’il y a de plus discret dans leur démarche. Quelques jours avant les portes fracturées, ils avaient déposé et placardé dans l’immeuble des autocollants avec les mots « SOS Serrurier » et un numéro de téléphone. Ce qui a attiré les soupçons rapidement vers eux.

Dans la panique, les victimes ont tendance à se jeter sur leur téléphone et à appeler le premier numéro de dépannage qu’ils ont sous le nez.

Comment ne pas se faire avoir pas ce genre d’escroquerie ?

Depuis le 1er avril dernier, les dépanneurs à domicile sont obligés d’afficher leur site Internet ainsi que leurs tarifs. D’autre part, ils sont également dans l’obligation de présenter un devis à leurs clients avant même de le dépanner.

D’autre part, le site UFC Que Choisir propose une liste des bons et mauvais réflexes en cas de besoin d’un dépanneur en urgence :

Ce qu’il ne faut pas faire

  • Consulter les pages jaunes car le budget communication de certaines sociétés est toujours refacturé
  • Chercher sur Internet car figurer en tête des recherches demande du temps et de l’argent
  • Appeler un numéro d’urgence trouvé dans sa boîte aux lettres
  • Demander conseil au commissariat car les policiers ne sont pas forcément les mieux informés
  • Vouloir systématiquement le prix le plus bas
  • Se laisser abuser par les noms et mentions qui inspirent confiance (de père en fils, depuis 1996, etc.)
  • Se fier à la mention « agréé par les grandes marques »

Ce qu’il faut faire

  • Dormir chez un proche ou à l’hôtel car cela coûte moins cher qu’une ouverture de nuit
  • Couper l’eau, on peut ainsi agir sans urgence.
  • Exigez un devis écrit une fois le problème identifié et avant toute réparation
  • Conserver toutes les pièces remplacées
  • Etudier la facture avant de payer et la garder, faire opposition si l’on a réglé en plusieurs fois, ne pas payer en espèces, ne pas tout payer avant que les travaux ne soient terminés
  • Alerter les autorités (Directions départementales de la protection des populations)
  • Chercher un professionnel honnête 



Étiquettes : , , , ,

© 2017 AssurCity.