Auto : un filtre à particules aussi pour les freins ?

Après les filtres à particules pour les gaz de combustion, des filtres à particules de freins ? Cette idée, c’est la société Mann+Hummel qui l’a produite pour éviter la libération dans les airs de ces poussières également très nocives.

Des filtres pour capter les poussières de freins mis au point

Tout le monde connait les filtres à particules (FAP) qui équipent certaines voitures thermiques surtout les diesel. Ils sont placés au niveau des sorties d’échappement pour stopper les émissions de particules fines dans l’air.

Mais il n’y a pas que ces émissions qui posent problème. Les pneus et les freins à disques émettent aussi des poussières et particules particulièrement dangereuses. En Île-de-France par exemple, les freins et les pneus représentent quelques 41% des émissions dues à la circulation.

La société Mann+Hummel a donc conçu des nouveaux filtres pour capter cette poussière. Le principe repose sur une sorte de compartiment ajouté au-dessus des étriers de frein. Il permet de stocker ces particules pour éviter qu’elles ne se libèrent à l’extérieur. Mann+Hummel avance que sa technologie n’influe pas sur le freinage ni la chauffe des disques.

De nombreux avantages selon Mann+Hummel

L’avantage de ces pièces est qu’elles sont adaptables sur les freins actuels. Il n’est pas nécessaire de changer tout le système pour en profiter. Néanmoins, on se doute qu’une sorte de nettoyage est nécessaire pour « vider » les poussières accumulées mais sur ce point nous n’avons pour le moment aucun détail.

Encore mieux, ces récupérateurs peuvent aussi être adaptés pour les métros, trains et camions ! De quoi participer d’une autre manière à réduire la pollution provenant des transports.

via leblogauto.com

Crédit image : Mann+Hummel



Étiquettes : , , , , ,

© 2017 AssurCity.