La Mutuelle Générale des Affaires Sociales dévoile son contrat obsèques

Entité régie par le Livre II du Code de la mutualité, la Mutuelle Générale des Affaires Sociales (MGAS) propose des offres d’assurances santé, prévoyance et services en contrats individuels et collectifs. Elle dévoile aujourd’hui un nouveau contrat obsèques spécialement pensé pour ses adhérents entre 40 et 75 ans. Présentation.

Jusqu’à 8 000€ de capital pour financer les obsèques

La MGAS a officiellement annoncé le lancement d’un nouveau produit d’assurances prenant la forme d’une offre obsèques et destiné à ses adhérents ainsi qu’à leurs conjoints qui sont âgés entre 40 et 75 ans.

A l’instar des autres formules d’assurances obsèques, cette nouvelle offre d’assurances permet d’anticiper le financement de ses obsèques. Ici, le capital oscille entre 2 000 et 8 000 euros par tranche supplémentaire de 1 000 euros.

A titre d’exemple, le souscripteur de 55 ans devra payer 8,40 euros par mois pour un capital garanti de 2 000 euros, 12,40 euros par mois pour un capital garanti de 3 000 euros et ainsi de suite en ajoutant 4 euros par tranche supplémentaire. Comparativement, le souscripteur de 75 ans devra payer 19,40 euros par mois pour un capital garanti de 2 000 euros et il faudra compter 9,50 euros par mois par tranche supplémentaire.

Trois mois de cotisation offerts par la MGAS

Aucun questionnaire de santé n’est nécessaire pour adhérer au contrat obsèques MGAS. De plus, la couverture est immédiate si le souscripteur décède par suite d’un accident et elle est effective après une année si l’intéressé disparaît par suite de maladie.

Dans le cadre du lancement de cette nouvelle assurance, la MGAS offre 3 mois de cotisation en cas de première adhésion pour un contrat prenant effet avant le 31 janvier 2019. Elle permet aussi de bénéficier d’une réduction de 10 % valable sur la cotisation de chacun des contrats en cas de souscription simultanée avec son conjoint.

Notez enfin que ce produit d’assurance obsèques proposé par la MGAS apparaît assez inédit car son chiffre d’affaires est surtout porté par ses performances en complémentaire santé. Ainsi, comme le signale fort justement L’Argus de l’assurance, la santé a représenté plus de 46 millions d’euros de primes en 2016 sur 52 millions d’euros au total.



© 2018 AssurCity.