Les recettes des radars s'élèvent à plus de 1 milliard d'euros en 2017

En 2017, les amendes délivrées suite aux infractions routières ont rapporté près de 2 milliards d’euros à l’Etat. Les recettes des radars atteignent à elles seules plus de 1 milliard d’euros.

Une année record pour les recettes des PV routiers

Les PV routiers ont rempli les caisses de l’Etat en 2017. Selon le rapport publié par la Cour des comptes sur l’exécution budgétaire, les amendes pour infraction routière ont rapporté 1,978 milliard d’euros à l’Etat l’année dernière. Soit une hausse de 9 % comparé à 2016. A eux seuls, les radars ont rapporté plus de la moitié de ces recettes. En 2017, ils ont en effet généré 1,01 milliard d’euros. Il s’agit d’un nouveau record pour l’Etat nous apprend le quotidien Les Echos. Pour le reste, les amendes forfaitaires et majorées ont respectivement rapporté 825 et 189 millions d’euros. Soit un bon de 8 % pour les premières et de + 18 % pour les secondes.

La réforme sur les 80 km/h devrait impliquer une augmentation des recettes

L’augmentation des recettes des PV routièrs « reflète le durcissement de la répression décidé fin 2015 » explique Les Echos. Et elles devraient encore être à la hausse d’ici les prochaines années. La multiplication des voitures radar banalisées et l’apparition des radars embarqués privatisés devraient impliquer une hausse du nombre de PV et amendes distribués. Sans oublier le passage de 90 à 80 km/h pour la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires.

Des recettes qui ne sont pas en totalité reversées à la Sécurité routière. Une partie est en effet affectée au désendettement de l’Etat (438,8 millions d’euros) et une autre à son budget général (45 millions d’euros). L’agence de financement des transports de France se voit également verser une partie des recettes.



© 2018 AssurCity.