Davantage de véhicules volés avec violence selon l'Observatoire Coyote 2017

Après l’acquisition de la société Traqueur en 2017, c’est au tour de COYOTE de nous présenter l’Observatoire des vols. Basée sur les faits observés pour le parc de véhicules équipés de la technologie Traqueur, cette nouvelle édition témoigne d’une hausse des vols de véhicules avec violence et confirme la professionnalisation des filières de vol. Tour d’horizon.

Le « mouse jacking » concerne 66 % des vols

Leader de la récupération des véhicules volés, Traqueur propose des solutions après-vol qui équipent aujourd’hui plus de 300 000 véhicules en France. Ses équipes sont intervenues sur plus de 8 500 affaires de vol ayant eu lieu en France.

L’édition 2017 de l’Observatoire des vols laisse apparaître une baisse de près de 15 % du volume de vols traités pour le parc équipé de solutions Traqueur, ce qui fait écho au recul de 6 % des vols de véhicules enregistrés à l’échelle nationale.

En ce qui concerne les méthodes utilisées par les malfaiteurs, le vol par enlèvement prévaut pour 88,8 % des deux-roues motorisés dérobés. Ce nouvel Observatoire des vols Coyote 2017 témoigne aussi d’une recrudescence des vols avec violence sur le parc équipé.

Ainsi, le « car jacking », qui s’accompagne de menaces ou de violences sur le conducteur, passe de 2 à 3,5 %. Le « home jacking », expression qui désigne le vol de véhicule au domicile de son propriétaire, passe de 13,5 à 15,3 % entre 2016 et 2017. Enfin, le « mouse jacking » – la voiture volée voit son système de sécurité piraté – constitue toujours la méthode préférée des voleurs avec 66,4 % des vols enregistrés sur le parc motorisé équipé de la technologie Traqueur en 2017.

L’Ile-de-France concentre le plus de vols de véhicules

Une fois le véhicule volé, les malfaiteurs ont recours à deux moyens principaux pour le cacher en attendant son départ pour l’étranger ou le démontage de ses pièces :

  1. la dissimulation en container,
  2. son enfouissement de plus en plus profond dans des parkings en sous-sol.

Précisément, le recours à l’enfouissement se confirme en 2017 avec 21 % des véhicules volés retrouvés en zone couverte (+21 % par rapport à 2016). Plus loin, pour les deux-roues volés, c’est la moitié d’entre eux qui est retrouvée dans ces zones couvertes (+56 %).

Si l’on s’intéresse à la cartographie des vols de voitures et motos, les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur (PACA) sont celles où l’on enregistre le plus grande nombre de vols de véhicules particuliers malgré une baisse des vols de 2 et 1,8 % respectivement. Ces deux régions devancent les Hauts-de-France où les vols ont augmenté de 2,2 %.

En outre, pour les 2-roues équipés de la technologie Traqueur, l’Ile-de-France constitue également la région où les vols sont les plus nombreux (+8 %), et ce, alors même qu’ils diminuent progressivement dans les autres régions françaises.

Vous trouverez ci-dessous le détail des classements par régions où les vols d’automobiles et de deux-roues motorisés sont les plus nombreux :

Classement des régions qui enregistrent le plus de vols de voiture :

  1. Ile-de-France
  2. PACA
  3. Hauts-de-France
  4. Auvergne-Rhône-Alpes
  5. Occitanie

Classement des régions qui enregistrent le plus de vols de deux-roues :

  1. Ile-de-France
  2. PACA
  3. Auvergne-Rhône-Alpes
  4. Occitanie
  5. Nouvelle-Aquitaine



© 2018 AssurCity.