Des députés proposent une prime mobilité pour les automobilistes ruraux

Des députés de la majorité LREM ont proposé une prime mobilité pour les automobilistes vivant en province. Une prime ayant pour objectif de compenser la hausse du prix du pétrole.

Plus de 4,5 millions de personnes pourraient bénéficier de cette prime mobilité

Les automobilistes ruraux vont-ils bientôt avoir un coup de pouce du gouvernement ? Des députés de la majorité lancent l’idée d’une prime mobilité pour les personnes obligées de se déplacer en voiture pour se rendre sur leur lieu de travail. Une enveloppe versée aux automobilistes sous condition de ressources. Au total, plus de 4, 5 millions de personnes pourraient bénéficier de cette prime de mobilité travail. Les députés LREM ont donc déposé un amendement afin de soumettre leur idée lors de l’examen du projet de loi finance 2019 du gouvernement. L’objectif de cette prime serait de compenser la hausse du prix du pétrole qui pèse toujours autant sur le porte-monnaie des ménages.

Un surplus de 100 à 225 euros par an pour les ménages

En mai dernier, l’association de consommateurs CLCV avait alerté sur cette hausse des prix du carburant. Le gasoil et l’essence ont pris entre 15 et 20 centimes d’euros en l’espace d’une année. Aujourd’hui, le prix du baril de pétrole est quasiment à 65 euros. En 2017 sur la même période, son prix était d’environ 50 euros. Selon l’association CLCV, cette augmentation entrainerait un surplus de 100 à 225 euros par an pour les foyers. Face à ce constat, l’organisme avait demandé aux pouvoirs publics «  d’interrompre leur politique d’augmentation des taxes du carburant et aux professionnels à modérer leurs marges de distribution ». Malheureusement, Elisabeth Borne, ministre des transports a annoncé le mois dernier une augmentation des taxes de 7 centimes d’euros pour le litre diesel et 4 centimes d’euros pour le litre d’essence d’ici 2020.

En parallèle, les députés de la majorité ont mis sur la table l’idée d’un accompagnement pour les contribuables lors de l’achat de véhicules propres : « Ils peuvent prendre la forme de droits de récupération fiscale sous conditions de ressources ».



© 2018 AssurCity.