Mal de dos : l'Assurance maladie appelle les entreprises à agir

La Caisse nationale d’assurance maladie lance une nouvelle campagne pour alerter les entreprises sur le mal de dos. Les arrêts de travail liés à ces douleurs coûtent 1 milliard d’euros aux entreprises.

« Faites du bien à votre entreprise, agissez contre le mal de dos »

Le « mal du siècle » n’a jamais aussi bien porté son nom. L’Assurance maladie vient de lancer ce mardi 6 novembre une nouvelle campagne sur le mal de dos. Cette dernière s’adresse tout particulièrement aux entreprises en les incitant à mieux prendre en compte cette pathologie. Le mal de dos est en effet responsable de 30 % des arrêts de travail de plus de six mois. L’année dernière, il a coûté 12,2 millions de jours de travail aux entreprises. Soit l’équivalent de 57 000 emplois à temps plein.

Le nombre d’accidents du travail est tout aussi impressionnant puisque la lombalgie est à l’origine de 165 000 accidents du travail en 2015. « Le nombre d’accidents du travail décroit mais pas le nombre de lombalgies », a indiqué Martine Jeantet, directrice de la branche Risques professionnels de l’Assurance maladie. De 2005 à 2017, la part des lombalgies dans les accidents du travail est en effet passée de 13 à 20 %.

Un coût de 1 milliard € pour les entreprises

Si la Caisse nationale d’assurance maladie c’est aussi parce que cette pathologie coûte cher. Celui supporté par les entreprises, s’élève à plus de 1 milliard €. Un montant auquel il faut ajouter les 661 millions € pris en charge par la branche maladie de la Sécurité sociale. Face à ce constat l’Assurance maladie encourage les sociétés « à mettre en place des démarches de prévention du mal de dos » et souhaite inciter au « maintien en emploi des lombalgiques ». L’inactivité est en effet déconseillée puisqu’elle entraîne une « raideur » qui conduit la lombalgie à « s’installer », indique à Sud Ouest le Pr Audrey Petit, rhumatologue.



© 2018 AssurCity.