À Roanne, des jeunes intoxiqués par des cigarettes trafiquées

Proposer une cigarette pour mieux détrousser la victime. Depuis quelques jours, les policiers de la ville de Roanne (Loire) sont à la recherche d’adolescents qui proposent à des jeunes des cigarettes trafiquées afin de mieux les voler.

Six victimes dans l’affaire des cigarettes trafiquées

L’affaire a déjà fait six victimes. À Roanne (Loire), le procureur de la République vient d’ouvrir une enquête pour retrouver les responsables des « cigarettes trafiquées ». Des cigarettes qui ont envoyé les jeunes victimes à l’hôpital. Depuis plusieurs jours maintenant, des adolescents abordent des jeunes en leur proposant des cigarettes trafiquées. Après une perte de connaissance, les victimes sont ensuite dépouillées de leur téléphone.

Selon les autorités, le tabac des cigarettes serait vaporisé d’un produit provoquant un état de délire, comateux ou encore léthargique. Un produit qui n’a pour le moment pas été analysé. La police n’a, pour le moment, pas réussi à récupérer assez de matière pour l’étudier. Les coupables n’hésitent pas à détruire ces cigarettes.

Une drogue 400 fois plus puissante que le cannabis

Preuve que la substance est puissante, une victime a été retrouvée en train de manger du gravier : « Les effets font penser à une drogue synthétique qui serait 400 fois plus puissante que le cannabis » explique le capitaine Bruno Courleux, adjoint au chef de la Brigade de sureté urbaine de Roanne au micro de France Bleu Saint-Etienne.

Le cannabis est aussi au centre des préoccupations du centre antipoison de Paris. Dans un tweet, le centre a tenu a alerter les consommateurs des bonbons au cannabis. Des friandises qui peuvent être condues par des enfants.

En attendant de trouver les malfaiteurs, le procureur de la République lance un appel à la vigilance.

© 2019 AssurCity.