Quel prix faut-il payer pour avoir une pièce de plus chez soi ?

Il n’est pas rare qu’au fil de notre vie, nos besoins d’espace concernant notre logement varient. En effet, un couple fondant une famille, ou un couple de personnes âgées n’ayant plus personnes à charge, n’auront pas les mêmes attentes. Mais vouloir un bien plus grand rime souvent avec un besoin de gagner plus. Assurland fait le point.

D’un T2 à un T3 à Paris : votre salaire doit augmenter de 48 %

Lorsque l’on souhaite louer un appartement, les propriétaires demandent généralement à ce que les locataires gagnent, au minimum, trois fois le montant du loyer. Ainsi, pour un bien à 600 €, il faut gagner 1 800 € net par mois pour déposer son dossier. C’est pourquoi, lorsque l’on envisage de louer un bien plus grand, il faut penser au fait que le loyer sera revu à la hausse, tout comme les exigences concernant nos revenus. Si cela n’est pas un problème pour les personnes qui ont un salaire relativement conséquent, cela peut se compliquer pour les personnes qui souhaitent avoir un bien plus grand alors qu’elles gagnent déjà tout juste 3 fois le montant de leur loyer actuel pour une surface moins importante.

Combien faut-il gagner pour pouvoir louer un bien plus grand ?

Selon les chiffres communiqués par SeLoger.com, les revenus nécessaires pour louer un T3 par rapport à un T2 peuvent nécessiter une augmentation allant jusqu’à 48 %. Voici, à titre d’exemple, les chiffres en détails dans certaines des plus grandes villes de France :

tableau1

Sur l’ensemble des grandes villes françaises, Brest est celle où la hausse est la plus faible. En effet, si les revenus demandés pour un T2 sont de 1 367 €, en moyenne, ils sont de 1 653 € pour un T3, soit 21 % de plus. Sans surprise, la ville la plus exigeante est notre capitale, Paris, puisqu’elle est également celle où les loyers sont les plus élevés.

Quelle est la différence de loyer entre un T2 et un T3 en France ?

Et pour mieux comprendre le montant moyen des revenus net mensuel réclamés par les propriétaires, voici, pour les mêmes villes, le loyer moyen d’un T2 et d’un T3 :

tableau2

Quand on sait que le prix moyen d’un T3 en France est de 754 € par mois, on remarque que de nombreuses villes sont dans la moyenne, voir même en dessous. La capitale elle, en revanche, explose les records puisque ses prix moyens pour une surface égale sont environ 3 fois plus élevés qu’ailleurs. Cependant, selon une étude menée par l’Observatoire du Moral de l’Immobilier (OMI), les Parisiens sont 60 % à déclarer être satisfaits du prix de leur loyer. Et d’une manière plus générale, 66 % des Français en sont contents, dont 70 % des Franciliens (autrement dit, les résidants de l’Île-de-France).

Étiquettes : , , , , , , , ,

© 2019 AssurCity.