Voiture électrique : toujours plus de bornes de recharge en France

L’un des freins au développement du marché de la voiture électrique en France était le manque de bornes de recharge. Et à raison : il serait frustrant d’investir dans un véhicule électrique, souvent plus onéreux que son homologue thermique sans pouvoir la recharger. Mais aujourd’hui, la France compte presque 30 000 bornes de recharge pour véhicule électrique, avec une progression de 13 % en seulement un an. Toutefois, la répartition de ces dernières reste inégale.

De plus en plus de bornes de recharge en France, mais inégalement réparties

Le développement du maillage en bornes de recharge pour voitures électriques sur le territoire français continue de s’améliorer. À la fin de l’année 2019, on recensait 28 666 points de recharge et seulement 2 551 d’entre eux soutenaient une énergie de plus de 24 kW. Plus rares encore sont les bornes ultra-rapides en France : seulement 600. Mais en juin dernier, la France comptait quelque 29 854 bornes de recharge, soit une hausse de 12,7 % en un an, d’après les données de l’Avere-France, association nationale pour le développement de la mobilité électrique.

Mais si le réseau se développe bien, la répartition des bornes de recharge sur le territoire n’est pas tout à fait égale. En fonction des régions, le nombre de bornes peut varier. Ainsi, en Île-de-France, région particulièrement bien équipée, on recensait 4 453 installations en juin 2020, soit une augmentation de 12 % par rapport au moins de juin 2019. La dynamique région Auvergne-Rhône-Alpes est-elle aussi bien équipée avec 3 324 bornes, soit une augmentation de 14 % en seulement un an.

Ce qui intéresse également est le nombre de bornes de recharge par habitant. Dans le détail des départements, le Lot est celui disposant du plus grand nombre de bornes, avec 156 points de recharge pour 100 000 personnes. On trouve ensuite les Hautes-Alpes à 144 pour 100 000 et la Lozère à 123 pour 100 000. Chez les « mauvais élève », on trouve la Seine-Saint-Denis et la Haute-Loire, qui disposent chacune de moins de 10 bornes de recharge pour 100 000 habitants.

La voiture électrique connaît toujours plus de succès

Il faut dire que l’installation de plus de bornes de recharge est une priorité. En effet, le marché de l’auto électrique est de plus en plus dynamique, en particulier depuis la sortie du confinement en France. On sait par exemple que, de janvier à mai 2020, 33 547 voitures électriques légères ont été vendues, soit une progression de 69 % par rapport à la même période un an auparavant. Et c’est en Île-de-France qu’il s’en est vendu le plus : 6 421 véhicules.

Et rien que sur le mois de mai 2020, alors que les 10 premiers jours du mois ne comptaient aucun concessionnaire ouvert, plus de 4 000 voitures électriques et 3 000 auto hybrides rechargeables ont été vendues, soit une augmentation record de 50 % pour les électriques et de 134 % pour les hybrides rechargeables par rapport au même mois de l’année précédente.

Plan de relance de la filière automobile : déployer plus de bornes et stimuler l’électrique

Précisons également que le plan de relance automobile prévu par le gouvernement comprend plusieurs volets dédiés à la voiture électrique et à son développement, donc au développement du maillage en bornes de recharge. En effet, le bonus écologique comme la prime à la conversion ont été revalorisés en sortie de confinement pour dynamiser le marché.

À l’heure actuelle, on compte environ un point de recharge pour 8 voitures électriques, 11 si l’on compte les hybrides rechargeables. Toutefois, l’Avere-France déplore le ralentissement du déploiement de ces infrastructures à cause de la pandémie de Covid-19. À savoir que plus de 40 000 bornes supplémentaires devraient être installées d’ici l’année 2023 dans le cadre du programme Advenir, un programme devant augmenter à 100 millions d’euros le budget servant à améliorer le réseau de bornes de recharge en France.

© 2019 AssurCity.