Pandémie : vers un nouveau régime d’assurance pour être mieux protégé

Des assurances professionnelles pas adaptées à la pandémie

L’épisode de la COVID-19, et plus particulièrement le confinement, a permis de constater les limites de l’assurance professionnelle. Si de nombreux entrepreneurs avaient souscrit une assurance perte d’exploitation, celle-ci ne prenait malheureusement pas en considération cette nouvelle cause qu’est la pandémie.

Pourquoi ? Parce que les pandémies n’ont jamais fait partie des risques assurables, et ce depuis que les assurances existent. Les assureurs se retrouvent donc aujourd’hui face à une situation inédite.

Et tandis que certains professionnels peinent à joindre les deux bouts, d’autres sont contraints de mettre la clé sous la porte. C’est le cas notamment des professionnels de la restauration et du tourisme, deux secteurs fortement impactés par la COVID-19. Pour éviter cela, une assurance pandémie pourrait bientôt voir le jour.

Assurance pandémie : une consultation publique pour préparer l’avenir

Le ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, Bruno Le Maire a lancé cet été une grande consultation sur les risques exceptionnels. Un groupe de travail associant entrepreneurs et assureurs a pour mission de dessiner les contours d’une couverture adaptée si un nouveau confinement devait nous être imposé ou en cas de nouvelle pandémie.

Au mois de septembre, Bruno le Maire devrait annoncer les conclusions de cette consultation afin d’évoquer la mise en place d’une assurance pandémie qui sera à la fois protectrice pour les entreprises et acceptable en termes de cotisations.

De l’importance d’être bien couvert

Aujourd’hui, particuliers et professionnels ont besoin d’une protection quotidienne, et la pandémie actuelle nous a démontré à quel point il est important d’être bien couvert. Et si certains professionnels rechignent à s’assurer pour préserver leur budget, il existe des solutions pour mieux anticiper l’avenir tout en maîtrisant ses dépenses.

pub

© 2020 AssurCity.