Back Market, nouvelle licorne française, se lance dans l'assurance pour smartphones

L’entreprise française de produits reconditionnés Back Market vient de réaliser une levée de fonds record, et est devenue la 15ème licorne française. Parmi les projets de la jeune pousse, vient d’être annoncé le lancement d’une assurance affinitaire pour les smartphones, tablettes et ordinateurs achetés sur sa plateforme. En plein essor également, le marché de l’assurance pour smartphone peut vous permettre d’importantes économies, en raison de réparations de plus en plus onéreuses.

Une assurance proposée au moment de l’achat sur Back Market

Acheter son smartphone sur une plateforme de produits reconditionnés fait désormais partie des habitudes des Français. Selon un sondage de l’institut IFOP, réalisé en décembre 2020, 60% des consommateurs ont déjà acheté (ou ont l’intention d’acheter) un téléphone portable d’occasion remis à neuf.

Sur ce marché en plein essor, le leader, bien connu, est tricolore : Back Market, et il vient de s’associer à BNP Paribas et à l’assurtech i-surance, pour lancer son assurance pour mobiles, tablettes et ordinateurs portables reconditionnés. Le but : éliminer le frein principal à cette nouvelle pratique, qui reste la crainte que son nouvel équipement ne fonctionne pas, ou s’épuise plus rapidement qu’un neuf.

« Cette offre nous permet de renforcer la confiance des consommateurs envers les produits reconditionnés et de faire tomber les freins associés à ce marché », a d’ailleurs confirmé dans un communiqué Thibaud Hug de Larauze, le cofondateur de Back Market.

Cette offre d’assurance se présentera comme une assurance affinitaire, c’est-à-dire, comme pour un produit neuf, une couverture qui s’active à la fin de la garantie légale. Elle prévoit une protection contre la casse, l’oxydation, les accidents (le fameux coup du téléphone qui glisse de main), et même contre le vol.

Pour Back Market, il s’agit aussi de mettre fin à de nombreuses critiques qui mettaient en cause la faible durée de sa garantie, qui n’était que de six mois, soit le minimum légal. Toutefois, on ne sait pour le moment dans quelle fourchette tarifaire sera proposée cette nouvelle assurance affinitaire.

COMPAREZ LES ASSURANCES AUTO

Une solution pour réduire le coût des réparations

Pour le moment, le site de reconditionnement met surtout en avant les services d’ « assistance » qui l’accompagne. En cas de dégradation légère, il sera possible de faire réparer son téléphone chez les 300 réparateurs référencés par i-surance. Si le souci est plus complexe, une station technique spécialisée sera mise à disposition. Enfin, en cas de vol ou de réparation impossible, un bon d’achat Back Market sera octroyé à l’assuré pour choisir un nouveau téléphone.

Autre avantage pour les assurés : la possibilité de profiter de réductions sur les batteries de rechange, pour favoriser la durée de vie des appareils, cheval de bataille de Back Market et de son nouveau partenaire, i-surance. 

Pour l’entreprise française, c’est aussi une nouvelle étape dans son développement fulgurant. Fondée en 2014, la startup est devenue ce mois-ci la quinzième licornes française, c’est-à-dire une jeune pousse valorisée plus d’un milliard de dollars (et non-cotée en Bourse). Le tout grâce à une levée de fonds historique de 276 millions d’euros (le record français était jusqu’ici détenu par Mirakl, avec 257,8 millions d’euros levés en septembre 2020.)

Le marché du reconditionnement en plein essor

Il faut dire que le marché du reconditionnement n’a pas subi la crise, au contraire. En période de ralentissement économique, les consommateurs semblent se tourner plus facilement vers ces produits moins onéreux, en particulier pour leurs smartphones, dont les prix neufs ne cessent de grimper. 

De plus, les sites de reconditionnement n’hésite pas à afficher fièrement leur contribution à un commerce plus durable, luttant contre l’obsolescence programmée, ce qui peut également avoir une influence sur des consommateurs de plus en plus vigilants.

Le marché mondial du reconditionné est actuellement estimé à plus de 50 milliards d’euros (dont une vingtaine de milliards d’euros pour les smartphones uniquement), et est en croissance. 

En France, en 2019, ce sont 2 millions de produits reconditionnés qui ont été (re)vendus. Pour les téléphones, cela représente un appareil sur dix. Une proportion qui a doublé en deux ans.

Une dynamique qui dope également le marché de l’assurance pour smartphone, et en particulier les formules digitales, directement adaptées à ces appareils. L’application Lydia a par exemple récemment ajouté ce service à ces nombreuses fonctionnalités.

Économisez jusqu’à 40% sur votre assurance auto

Grâce à Assurland.com, comparez gratuitement vos assurances personnelles en quelques minutes pour être protégé au meilleur prix !

COMPAREZ LES ASSURANCES AUTO

© 2021 AssurCity.