L’Union européenne va construire son infrastructure de communication quantique

UE. Le dernier paraphe de l’Irlande, mercredi 28 juillet 2021, d’une déclaration politique permet au projet européen de franchir une nouvelle étape dans la mise en place d’un système de connectivité satellitaire et sécurisé destiné à rendre le haut débit disponible partout dans l’UE.

Baptisé EuroQCI (European Quantum communication infrastructure – Infrastructure européenne de communication quantique), cette initiative vise à « renforcer les infrastructures de communication existantes par l’ajout d’un niveau de sécurité reposant sur les principes de la mécanique quantique. L’infrastructure fournira notamment des services fondés sur la distribution quantique de clés, soit une forme de chiffrement hautement sécurisée », précise un communiqué de la Commission européenne. En connectant les ordinateurs, les simulateurs et les capteurs quantiques via les réseaux quantiques, Elle deviendra essentielle aux besoins de l’UE en matière de cybersécurité. Et notamment pour la protection contre les cybermenaces, le piratage des réseaux énergétiques intelligents, du contrôle du trafic aérien, des banques, des établissements de santé. Mais assurera aussi aux centres de données un stockage et un échange d’information en toute sécurité.

« Comme nous l’avons vu récemment, la cybersécurité se trouve, plus que jamais, au cœur de notre souveraineté numérique. Je suis ravi de constater que tous les États membres font désormais partie du projet EuroQCI: cet élément essentiel de notre future initiative en matière de connectivité sécurisée permettra à tous les citoyens européens d’avoir accès à des services de communication protégés et fiables« , se réjouit Thierry Breton, commissaire européen chargé du marché intérieur.

L’EuroQCI, colonne vertébrale de l’internet quantique européen

Appelé à devenir la colonne vertébrale de l’internet quantique européen, l’EuroQCI comprendra deux éléments : une composante terrestre utilisant les réseaux de communication par fibre optique existants et reliant des sites stratégiques au niveau national et transfrontalier, et une composante spatiale couvrant de longues distances dans l’UE et sur d’autres continents.

EuroQCI est porté par l’ensemble des États membres*, la Commission européenne et l’Agence spatiale européenne. La déclaration politique les engage à étudier, au cours des douze prochains mois, les moyens de développer et de déployer cette infrastructure de communication quantique dans toute l’UE au cours des dix prochaines années. « J’encourage l’ensemble des États membres à se montrer ambitieux dans les actions qu’ils entreprendront, la mise en place de réseaux nationaux performants constituant le fondement de l’EuroQCI« , commente Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive de la Commission pour une Europe adaptée à l’ère numérique.

En octobre 2018, la Commission européenne a lancé la première phase du programme phare des technologies quantiques. Cette initiative d’1 mrd€ sur dix ans met en commun des ressources autour d’une feuille de route scientifique et technologique convenue en commun. Cinq domaines sont couverts : la communication quantique, l’informatique quantique, la simulation quantique, la métrologie et la détection quantiques, et la science fondamentale qui sous-tend les technologies quantiques.

© 2021 AssurCity.