Les cotisations d’assurance vie en unités de compte dépassent en 9 mois leur record sur une année pleine

Les cotisations versées en unités de compte (UC) atteignent 42,4 milliards d’euros depuis le début de l’année, dépassant le niveau record sur une année pleine (40,5 milliards d’euros en 2020).

La collecte nette du Plan d’Epargne Retraite (PER) depuis le début de l’année s’élève à 3 milliards d’euros, soit autant que sur l’ensemble de l’année 2020.

En septembre, les chiffres de l’assurance vie sont orientés à la hausse…

Les cotisations du mois de septembre 2021 s’élèvent à 11,5 milliards d’euros, en hausse de +2,1 milliards d’euros par rapport au même mois de 2020 (9,4 milliards d’euros). Depuis le début de l’année, elles s’établissent à 111,4 milliards d’euros, en hausse de 29,2 milliards d’euros par rapport à la même période de 2020 (82,2 milliards d’euros).

Par ailleurs, le montant des prestations versées sur le mois de septembre 2021 (9,7 milliards d’euros) est quasi stable (+0,1 milliard d’euros) par rapport à septembre 2020 (9,6 milliards d’euros).

Enfin, la collecte nette en assurance vie sur le mois de septembre 2021 est positive, à +1,8 milliard d’euros, en hausse de 2 milliards d’euros par rapport à septembre 2020 (−0,2 milliard d’euros). Elle s’établit à +15,8 milliards d’euros en cumulé depuis le début de l’année, en hausse de 19,8 milliards d’euros par rapport à la même période de 2020 (−4,0 milliards d’euros).

Fin septembre 2021, les encours des contrats d’assurance vie atteignent 1 847 milliards d’euros, en progression de +4,7 % sur un an.

… et l’assurance vie en UC inscrit de nouveaux records…

Pour un mois de septembre, les niveaux de cotisations et de collecte nette en UC (respectivement 4,3 et +2,7 milliards d’euros) n’avaient jamais été atteints par le passé.

Depuis le début de l’année, ce sont au total 42,4 milliards d’euros de cotisations en UC qui ont été versés, dépassant ainsi le record sur une année pleine qui s’élevait à 40,5 milliards d’euros sur les 12 mois de l’année 2020. Les cotisations en UC représentent 38 % des cotisations depuis le début de l’année (37 % sur le seul mois de septembre), à comparer à la proportion de 35 % atteinte sur l’année 2020.

Atteignant +27,1 milliards d’euros sur les 9 premiers mois de l’année, la collecte nette en UC atteint également un niveau inégalé par le passé.

… également soutenue par les transferts de contrats dans le cadre de la loi PACTE

Le dynamisme des transferts de contrats d’assurance vie rendus possible par la loi PACTE se confirme : au 3e trimestre, 76 000 contrats ont été transférés pour un montant de 2,7 milliards d’euros.

En cumul depuis le début de l’année, ce sont 329 000 contrats qui ont été transférés pour un montant de 11,3 milliards d’euros, contre 236 000 contrats pour 6,8 milliards d’euros en 2020.

Depuis le début de l’année, ces transferts ont permis de réinvestir 1,9 milliard d’euros supplémentaire en UC.

La collecte nette du PER depuis le début de l’année égale déjà celle de l’ensemble de l’année 2020

Les versements sur les PER s’élèvent à 1,1 milliard d’euros en septembre, dont 448 millions d’euros de cotisations et 609 millions d’euros au titre de transferts d’autres contrats d’épargne retraite.

En cumul depuis le début de l’année, les versements sur un PER s’élèvent à 10,6 milliards d’euros.

La collecte nette du PER s’élève à 391 millions d’euros sur le mois de septembre. Depuis le début de l’année, elle s’élève déjà à 3 milliards d’euros, soit autant que sur l’ensemble de l’année 2020. Hors transfert, la part de marché des assureurs vie représente 84 % des nouveaux titulaires d’un PER et 79 % des encours (à fin juin).

Fin septembre, le nombre d’assurés détenteurs d’un PER dépasse les 2 millions. Les encours s’élèvent à 24,3 milliards d’euros, dont 46 % investis en UC.

Pour Franck LE VALLOIS, directeur général de la Fédération Française de l’Assurance : « Pour le 6ème mois consécutif, l’assurance vie en UC inscrit de nouveaux records, signe que le produit détenu par 18 millions de Français sait parfaitement s’adapter à la conjoncture et aux attentes des épargnants. Couplé au succès du PER auquel les assureurs contribuent fortement en générant 79 % des nouveaux encours, c’est une excellente nouvelle pour le financement de l’économie productive. Et en investissant dans les entreprises à hauteur de 60 % de l’épargne de leurs assurés, les assureurs vie représentent une force motrice pour aider la croissance et la transformation des entreprises de notre pays. Ils apportent également une contribution significative à la transition vers une économie bas-carbone avec des placements verts en hausse de +31 % sur un an à 113 milliards d’euros. »

© 2021 AssurCity.