Les Balkans occidentaux reçoivent une aide de 3,2 mrds€ de la Commission européenne

La Commission européenne a annoncé, vendredi 25 février 2022, un investissement de 3,2 mrds€ en faveur de vingt-et-un projets dans les Balkans occidentaux.

Ils concernent des projets de connectivité durable dans le domaine des transports, du numérique, du climat et de l’énergie.

Ces projets constituent le premier paquet du Plan économique et d’investissement dans cette région adopté en octobre 2020 pour « combler l’écart de développement entre l’Union européenne et la région et soutenir la reprise économique post-pandémique », comme le précise un communiqué de la Commission européenne. Inclu dans la nouvelle stratégie Global Gateway (Passerelle ou portail mondial), il prévoit jusqu’à 30 mrds€ de financements sous la forme de subventions, de prêts préférentiels et de garanties.

L’enveloppe de 3,2 mrds€ a été réunie grâce à une plate-forme d’investissement multi-donateurs (le Cadre d’investissement en faveur des Balkans occidentaux – WBIF) composé de la Commission européenne, d’organisations financières, d’États membres de l’UE et de l Norvège.

Cette somme intègre 1,1 mrd€ de subventions de l’UE au titre de l’instrument d’aide de pré-adhésion 2021-2027, des contributions bilatérales supplémentaires des États membres de l’UE et de la Norvège, ainsi que des prêts avantageux par des institutions financières internationales.

« Des connexions de meilleure qualité »

« Nous avons identifié ces projets phares en étroite collaboration avec nos partenaires. Des connexions de meilleure qualité et plus durables dans les domaines des transports, des infrastructures numériques et des énergies renouvelables stimuleront l’économie, favoriseront la transition écologique et numérique de la région et offriront de nombreuses possibilités aux personnes et aux entreprises des Balkans occidentaux et de toute l’UE » , commente Olivér Várhelyi. Pour le commissaire européen chargé de la politique de voisinage et d’élargissement, « ces investissements accéléreront également l’intégration de la région, conformément à sa perspective européenne claire. »

Parmi les dossiers sélectionnés figurent notamment le corridor ferroviaire entre Skopje (Macédoine du Nord) et la frontière bulgare (412 M€ d’investissement), une autoroute de vingt-sept kilomètres de long reliant le Kosovo et la Serbie (205 M€), la construction de centrales solaires (pour un abandon progressif du charbon) dont la première flottante à Vau i Dejës en Albanie pour 12 M€, de stations d’épuration d’eau au Monténégro (76 M€) et l’extension du corridor électrique trans-Balkan traversant la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et le Monténégro (40,8 M€). Côté numérique, un projet est destiné à développer une infrastructure rurale à haut débit pour garantir un accès universel dans les Balkans occidentaux comme en Serbie pour 105 M€.

© 2022 AssurCity.