Les Français plus nombreux à devenir propriétaires

Il n’y a jamais eu autant de propriétaires en France métropolitaine. Entre 1968 et 2014, 16,1 millions de Français sont devenus propriétaires d’une résidence principale. Une augmentation qui concerne l’ensemble des régions.  

Une augmentation de 1968 à 2014

Les Français sont de plus en plus nombreux à franchir le pas en devenant propriétaire. La part des ménages propriétaires de leur résidence principale a nettement progressé en France. En 2014, ils étaient 16,1 millions à être propriétaires de leur résidence principale, soit 58% de la population. À titre de comparaison, ils n’étaient que 43% en 1968. À l’inverse, les personnes logées gratuitement ne représentent plus que 2% des ménages contre 12% en 1968. Comme l’explique l’INSEE : « après plusieurs décennies de progression continue, la part des propriétaires se stabilise à la fin des années 1980, pendant près de 10 ans, puis augmente à nouveau à la fin des années 1990 ». Dans les années 2000, l’essor va se confirmer jusqu’à la crise économique de 2008, date qui marquera une nouvelle stabilisation.

Les seniors de plus de 60 ans plus fréquemment propriétaires

L’augmentation des propriétaires  concerne l’ensemble des régions de France. Cependant, certaines régions se démarquent plus que les autres. En 2014, les ménages propriétaires augmentent de 16.4 points en région Auvergne-Rhône-Alpes, 16,5 points en Bourgogne-Franche-Comté et 18 points en Normandie. En ce qui concerne la région Ile-de-France, le taux de propriétaires est inférieure aux niveaux observés dans les autres régions.

D’une manière générale, les propriétaires sont souvent des seniors de plus de 60 ans. La part des propriétaires de plus de 60 ans a progressé de 19 points en l’espace de 50 ans. Une tendance présente sur l’ensemble des régions mais beaucoup plus marquée en Ile-de-France.

Par ailleurs, la part des propriétaires a fortement progressé parmi les catégories les plus favorisées. Les couples avec ou sans enfants sont plus souvent propriétaires qu’une personne seule. Idem pour les familles monoparentales qui sont moins souvent propriétaires.

En Corse, la part des ménages propriétaires reste relativement stable. L’île de beauté figue parmi les territoires ou la propriété est la moins répandue après les régions Ile-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur.

© 2018 AssurCity.